Prier avec un chant : « Me voici vers toi »

« Me voici vers toi » (paroles et musique : Jean-Jacques Juven)

J’écoute le chant.

Qu’est-ce qui me touche à cette première écoute ? Ai-je été plus sensible à la musique ou aux paroles ? Quel(s) mot(s) me reste(nt) dans l’oreille ?

2/ Je découvre l’intégralité des paroles :

Me voici vers toi

Comme on marche vers un puits.
Assoiffé de Toi,
Assoiffé de cette vie,
Je viens puiser en Toi.


1 – Me voici pour un instant
En silence devant Toi
Me voici vers Toi
Les bras tellement chargées
Des soucis de ma journée
Je les dépose en Toi

2 – Me voici les yeux fermés
les deux mains levées pour Toi
Me voici vers Toi
Je me laisse doucement
Habiter par ce moment
Je me repose en Toi

3 – Me voici en pleine vie
L’univers chante pour Toi
Me voici vers Toi
Le grand sourire d’un enfant
L’arbre, le pluie, l’océan
Tout me parle de Toi

4 – Me voici sur le chemin
Où je voyage avec Toi
Me voici vers Toi
Je t’écoute, je te suis
Ta parole me saisit
Je me découvre en Toi

5 – Me voici j’ouvre les mains
Je veux aimer comme Toi
Me voici vers Toi
Mais j’ai si peu à donner
Ce monde à tant de chantiers
Alors j’espère en Toi

« paroles et musique : Jean-Jacques Juven, chant écrit pour le MEJ (Mouvement Eucharistique des Jeunes), album « Actes d’Apôtres », 2001″

A cette deuxième écoute, qu’est-ce qui me touche ?

3/ Après cette double écoute, je prends un instant de silence (je peux éclairer une bougie), je me présente à Lui « Me voici », sûr qu’Il est déjà là.

En ce temps particulier, « je viens puiser en toi »…

Je confie au Seigneur ce que je porte en ce moment, ce qui m’est venu durant ces deux temps d’écoute

Je peux reprendre un couplet du chant qui m’a plus touché ou qui correspond davantage au moment où je suis

Je peux terminer ce temps par une prière qui me vient spontanément ou un Notre-Père

Je termine par un geste, une parole pour clôturer ce temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut