Merci de tout cœur et bonne route

Toute chose a une fin. Ma mission parmi vous touche à sa fin. Aussi, avant de vous quitter, je voudrais vous dire au revoir à travers ce petit mot.

Un rappel tout d’abord. Pendant cette période d’état d’urgence sanitaire, et même après, soyons prudents, mais en même temps restons positifs. Essayons de développer ce que nous avons vécu de beau et de bien durant cette crise sanitaire, et poursuivons ce qui nous a semblé positif dans la gestion de notre quotidien en revenant à l’essentiel. Faisons tout pour que le monde d’après la pandémie soit meilleur que celui d’avant.

Avant de partir, je voudrais demander pardon à toutes les personnes que j’ai pu blesser, choquer, scandaliser, décevoir le temps que nous étions ensemble. Et j’implore votre indulgence pour mes défauts, mes faiblesses, mes manquements.

Surtout, j’aimerais exprimer ici toute ma reconnaissance et tous mes remerciements à vous tous sans exception pour vos engagements, vos prises de responsabilités, vos soutiens, votre aide pour la bonne marche de nos paroisses. Nous vivons concrètement ainsi ce qu’a dit Saint Irénée lorsqu’il affirme : « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant, et la vie de l’homme, c’est la vision de Dieu. »

Nos engagements et nos prises de responsabilités sont, pour nous, les meilleures façons d’être témoins, auprès de nos frères, de l’amour de Dieu pour tous les hommes.

Un grand merci, en particulier, pour le soutien que vous apportez à notre journal, car ce journal a besoin de votre soutien financier.

Au milieu de vous, comme le serviteur inutile, j’ai essayé de ne pas faire écran, pour que vous puissiez mieux connaître le Père, le Fils et l’Esprit, afin de mieux Les aimer, et, par la suite, de mieux aimer le prochain. En effet, comme Dieu Lui-même, ce Dieu amour qui ne veut que notre bien et notre bonheur, c’est l’amour qui résume la Bonne Nouvelle que Jésus est venu nous apporter.

Pour ma part, je ne pourrais pas vous quitter sans vous dire que j’étais un prêtre heureux parmi vous, et je vous en remercie infiniment.

Aussi, merci de tout cœur, au revoir et bonne route avec les nouveaux prêtres ! Vous serez toujours présents dans mon cœur et dans ma prière. Priez aussi pour moi.

P. Clément

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut